7jours.fr parle de nous !


Menrec : Une filière de recyclage pour les menuiseries

Publié le 24/04/2023

Pour limiter l’enfouissement systématique des fenêtres en fin de vie et valoriser les différents matériaux collectés, quatre industriels (Atlantem FenêtréA, Riou Glass et Bohelay Transport) ont créé Menrec, une nouvelle filière de recyclage installée à Saint-Allouestre, en Morbihan. L’expression d’une volonté commune de développer une véritable économie circulaire dans le monde de la menuiserie.
Magazine 7 Jours Bretagne logo

L’objectif chiffré de Menrec est fixé à 3500 tonnes de produits traités par an et par département ©DB_7J

Créée le 4 décembre 2020 et présidée par Adrien Bohelay, Menrec est une SAS indépendante détenue à parts égales par les quatre co-fondateurs. L’activité a débuté le 1er mars 2021, avec une mission : réduire les déchets ultimes destinés à l’enfouissement.
Afin de créer une « structure solide et dynamique », Atlantem Industries et FenêtréA ont intégré deux autres entreprises familiales aux compétences complémentaires : Riou Glass, leader français indépendant du vitrage, et le Groupe Bohelay, société de transport spécialisée dans la logistique du recyclage.
La friche industrielle rachetée en 2018 en bordure de RN 165 s’étend sur plus de 1 hectare. Dans ce bâtiment principal de 6 000 m2, bientôt rénové, la dizaine de collaborateurs ne chôme pas. Tous s’activent sur la plateforme extérieure pour concasser, trier, entasser des baies vitrées, des portes, des fenêtres, en bois, en alu, en PVC, mixtes… Leur objectif, traiter la collecte volontaire des professionnels de la menuiserie pour recycler les matériaux dans les filières ad hoc.

90% des menuiseries terminaient en décharge

« Nos actionnaires veulent bien sûr répondre aux objectifs fixés par la Loi Anti-Gaspillage pour une Économie Circulaire (AGEC) mais ils veulent surtout agir pour l’environnement et s’engager dans une démarche pleinement responsable, explique Cécile Guinchard-Kérivel, responsable du développement commercial de Menrec.

Cécile Guinchard-Kérivel, responsable du développement commercial de Menrec. ©DB_7J

« Jusqu’à présent 90% des menuiseries terminaient dans des installations de stockage de déchets ultimes ! Ce n’est plus acceptable aujourd’hui et nos actionnaires s’unissent pour les valoriser. À nous d’inventer la filière et les bonnes méthodes de traitement. »
Après recyclage, les déchets donneront naissance à de nouveaux produits, principalement des menuiseries. Une belle illustration de l’économie circulaire.

Collecte chez les artisans

Sur la plateforme, les employés Menrec travaillent en parfaite coordination avec les services de collecte. Les uns récupèrent auprès des professionnels locaux, les autres recyclent les matériaux. La collecte chez les professionnels se fait selon le principe de l’abonnement annuel. Un menuisier loue un rack de collecte ou une benne en fonction des quantités de menuiseries en fin de vie. Il se verra in fine délivrer une attestation prouvant que les menuiseries remplacées rentrent dans un dispositif d’économie circulaire. Une valorisation de son engagement responsable auprès de ses clients.
Ces « déchets » sont ensuite enlevés puis détruit sur la plateforme de Saint-Allouestre. Un pelle mécanique démantèle les menuiseries tandis que la broyeuse lente met en pièce bois, aluminium, PVC… Cette nouvelle matière première est ensuite acheminée vers les filières de recyclages spécialisées.